Le plancher chauffant devient davantage une innovation dans le domaine du chauffage. Ce dispositif combine la simplicité et l’efficacité. Les tuyaux, l’isolateur et la chape liquide forment le chauffage au sol.
Ce type de système procure d’innombrables avantages. Il est réputé principalement pour sa consommation énergétique faible (7 %) et sa compatibilité avec le revêtement du sol, peu importe le produit.
Découvrez dans cet article met en évidence les types de chauffage au sol ainsi que sa méthode de fonctionnement.

Les types de chauffage au sol

Il existe deux types de chauffage au sol :

Le chauffage au sol électrique

Il est préférable d’installer ce système avant la construction du bâtiment. Cependant, si vous voulez vous procurer un, vous devez accomplir des travaux de rénovation. Le chauffage au sol électrique constitue de rallier des câbles électriques en dessous du sol. Ces conducteurs électriques génèreront par la suite une chaleur homogène.
Le chauffage au sol électrique comporte deux types distincts. D’une part, les câbles émettent des rayonnements pour chauffer la place. On parle ici d’un plancher chauffant par rayonnement. D’autre part, il accumule l’énergie électrique et distribue de la chaleur.

Le chauffage au sol hydraulique

En ce qui concerne le chauffage au sol à l’eau, il est composé de tuyaux dissimulés dans le plancher. L’eau chaude circule à travers ces tubes pour générer de la chaleur. Ils sont disposés en serpentin et attachée sur un isolateur. Le plancher chauffant hydraulique est plus économique.

Fonctionnement

Le fonctionnement des chaudières pour le chauffage au sol correspond à tous les modèles de système centralisé. Son mode d’alimentation diverse selon le dispositif utilisé.
Pour le chauffage au sol électrique, la seule source d’alimentation disponible demeure l’électricité. Pour le chauffage au sol hydraulique, elle fonctionne avec du bois, du gaz ou encore du fioul.