La posture du berceau est considérée comme la posture d’immobilité “classique” car c’est celle que l’on voit le plus souvent. La mère s’assoit en position verticale et tient le bébé dans ses bras. Il soutient le dos ou embrasse la cuisse du bébé. La tête du bébé repose sur l’avant-bras de la mère ou dans le creux de son bras. Le bras, les épaules et le dos de la mère doivent être soutenus confortablement, par exemple en utilisant un coussin d’allaitement. bebe jouetLa mère peut soutenir son sein avec sa main libre en utilisant la poignée en C (pouce vers le haut, doigts vers le bas). Pendant la période néonatale, la mère peut avoir besoin de soutenir le sein de cette manière pendant tout le repas pour éviter qu’il ne glisse de la bouche du bébé. Plus tard, cela est particulièrement vrai pour les seins plus petits et plus fermes.

La position modifiée du berceau

Dans la posture modifiée du berceau, la mère est assise debout comme dans la posture simple du berceau. Le bébé est couché ventre à ventre devant elle. La principale différence avec la position du berceau simple est que la tête du bébé n’est pas dans le creux du bras, mais dans l’autre sens, à la main de la mère. Avec la main, la mère peut stabiliser et guider la tête du bébé mieux que dans la simple position du berceau. Il est ainsi plus facile de mettre au monde des petits nouveau-nés qui ne sont pas encore capables de tenir leur tête de manière aussi stable et qui n’ont pas l’habitude d’allaiter. La boule de la main de la mère vient entre ses omoplates, les doigts soutiennent la tête mais n’exercent aucune pression sur l’arrière de la tête, ce qui perturberait l’allaitement.