lundi, avril 22

Le PDG d’adidas ne voit pas le besoin d’acquisitions pour le moment

adidas a l’intention d’investir ses bénéfices dans ses marques et dans le programme de rachat d’actions jusqu’en 2021. « De plus, notre politique en matière de dividendes prévoit la distribution annuelle de 30 à 50 % de notre bénéfice net à nos actionnaires « , a déclaré M. Rorsted au journal.

La prévision de marge EBIT a été confirmée par Rorsted. « En 2015, notre marge d’exploitation était de 6,5 %. Pour le dernier exercice 2018, nous prévoyons un chiffre d’environ 10,8 pour cent, ce qui est effectivement un niveau record « , a-t-il déclaré. « D’ici 2020, nous voulons atteindre 11,5 %.

Nous nous concentrerons sur cet objectif au cours des deux prochaines années. »
Début novembre, adidas a revu à la hausse ses perspectives de bénéfice et de rentabilité, avec notamment une marge EBIT de 10,8 pour cent. Auparavant, les prévisions étaient de 10,3 à 10,5 %.

 

FRANKFURT (Dow Jones)

MAINTENANT DAX COMMERCE AVEC UN LEVIER JUSQU’À 30
Négociez le DAX avec un effet de levier élevé et de petits écarts. Avec seulement 100,00 € vous pouvez profiter de l’effet d’un capital de 3.000 Euro.