lundi, avril 22

Le sport et une bonne nutrition sont des amis de la santé

Le mode de vie de la société moderne nous conduit à mal manger et à mener une vie extrêmement sédentaire. La nutrition et le mouvement sont les deux faces d’une même médaille car les deux doivent être en équilibre l’un avec l’autre. Si cela ne se produit pas, il peut y avoir une accumulation de tissu adipeux qui cause l’obésité et des maladies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies du foie, les maladies rénales, etc. entraînant une réduction de l’espérance de vie.

 

La science médicale a montré qu’une alimentation saine, associée à un mouvement régulier, est capable d’améliorer la qualité de vie, de sorte que les outils pour vivre plus longtemps existent, il est de la responsabilité de l’individu de les mettre en pratique.

 

L’activité physique a toujours été un élément important dans la vie de l’individu et de la communauté : depuis l’Antiquité, les hommes ont consacré une grande partie de leur temps à des activités motrices (entraînement militaire, compétitions sportives, gymnastique, spas, jeux, tournois, danses…) dans lesquelles, bien que dans des buts différents, le corps et le mouvement jouent un rôle clé.

 

L’homme moderne a pris conscience que l’activité physique, si elle est pratiquée régulièrement, non seulement favorise la meilleure fonctionnalité de l’appareil de notre corps, mais a également un impact significatif sur la qualité de vie, l’état de santé et le bien-être général de la personne, même dans sa dimension psychologique.

 

C’est un outil efficace de formation et d’éducation qui contribue à l’épanouissement personnel tant sur le plan des capacités (amélioration des fonctions cardiorespiratoire et motrice, contrôle du poids, etc.) que de l’estime de soi (auto-efficacité).

Au contraire, la sédentarité est considérée, par rapport aux résultats d’études et de recherches menées au niveau international, comme un facteur de risque important pour l’apparition de grandes maladies et pour l’incidence sur les taux de mortalité de la population adulte.

 

L’activité physique n’est pas nécessairement la pratique d’un sport ou d’un entraînement intense, mais aussi plus simplement une activité modérée, à condition qu’elle soit constamment répétée. Il suffit donc de suivre quelques règles pour se sentir bien dans sa peau et en même temps acquérir cette sécurité qui nous permet d’entrer en relation avec les autres, car nous savons combien l’aspect physique influence l’aspect psychologique.

 

Nous les gars, désorientés par les changements psychophysiques de notre corps, essayons de contrôler les changements émotionnels et émotionnels avec de mauvaises habitudes alimentaires comme l’anorexie ou la boulimie.

 

Les principes nutritionnels les plus sains et les plus équilibrés sont ceux que l’organisme reçoit d’aliments frais. Une alimentation variée et équilibrée est donc suffisante pour assurer à l’organisme toutes les vitamines et minéraux dont il a besoin. Les sources les plus précieuses de ces microéléments sont les fruits et légumes frais, les fruits secs, les aliments complets, le poisson et l’eau.